INTRODUCTION



Pourquoi vouloir traduire la Bible King James anglaise en français ?

Ce projet de traduction de la Bible King James (KJB) en français a été initié en 1994 par N. Stratford, qui après plus de trente ans passés aux États-Unis, de retour en France, entendit dire que le mot "enfer" n’était pas dans la Bible française. Ses recherches dans les Bibles en français : Segond 1910, Segond dite Scofield, la Bible Darby, et la TOB, ont confirmé qu’effectivement il y avait "séjour des morts", "sépulcre", "sheol", "géhenne", "Hadés", "abîmes", et "enfers" en divers endroits, mais pas le mot  “enfer”.

Seule la King James anglaise et maintenant la King James Française sont vraiment basées sur le Texte Massorétique Hébreu (Ben Chayyim)  pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu  Grec pour le Nouveau Testament dont se sont servis les traducteurs de la King James Bible anglaise.

Ayant u le  livre de G.A. Riplinger : "New Age Bible Versions (Le Nouvel Age dans les Versions de la Bible)" traitant la question de traduction entre la Bible King James et les nouvelles versions en anglais, ainsi que le livre "Defending the King James Bible ” (A la défense de la Bible King James)" par Docteur D.A. Waite, " God only wrote one Bible ” (Dieu n’écrivît qu’une seule Bible)", ainsi que les articles du Dr Moorman ; Je commençais à faire une étude comparative et découvris que tous les versets mentionnés dans ces livres avaient exactement les mêmes divergences entre les versions modernes en anglais et les versions françaises existantes ! Ayant suivi pendant cinq ans des cours bibliques intensifs, j’étais familiarisée avec la confusion causée par les différentes versions de la Bible utilisées par les participants, et je retrouvais là les mêmes problèmes.

Après avoir acheté en 1995 la Bible Martin 1855, aux États-Unis,  je lançais alors le projet de comparaison des Bibles en français par rapport à la King James, pour mon étude personnelle.

Puis en 1996 ayant appris que la nouvelle édition de la Bible Ostervald était présentée comme étant la King James en français, nous sommes allés chercher les premières Bibles Ostervald chez l’imprimeur Bearing Precious Seed à Milford, Ohio, USA, pour ensuite les faire parvenir au pasteur Clare Baughman, en France. La collation (comparaison) entre la King James anglaise, l’Ostervald, la Martin, la Segond 1910, et les autres continua. À partir de là, l'Ostervald fut utilisée comme fondement pour  la traduction. Je me suis tout  de suite rendue compte que les deux premières versions mentionnées  étaient très éloignées de la King James, quoique plus proches d’elle, que les versions Segond 1910 et autres révisions modernes.

La Bible de Genève de 1669, puis la Bible Martin et ses révisions, ainsi que les différentes révisions de la Bible Ostervald, ont abandonné ces anciens manuscrits au cours des ans. Les Bibles Segond 1910, Nouvelle Edition de Genève, Segond Révisée, Bible du Semeur,TOB,  Segond 21,etc. elles, sont fondées sur les manuscrits Vaticanus et Sinaiticus, qui eux-mêmes, servent de base au "Novum Testamentum Graece". "Ce nouveau Testament grec a été premièrement édité en 1913 par Eberhard Nestle, et en est aujourd’hui à sa 27e édition, sous le nom Nestle/Aland.  Cela veut dire qu’au cours des ans, il a été remanié vingt-sept fois! Les vingt-sixième et vingt-septième éditions ont réintroduit en nombre important la lecture du Texte Majoritaire. Les éditeurs du Novum Testamentum Graece de Nestle/Aland ont finalement transigé en 1979 avec la 26e édition. Depuis 1979, les nouvelles versions ont donc repris les lectures du Texte Reçu, qui correspondent à la King James !" The Reintroduction of Textus Receptus Readings in the 26th Edition & Beyond of the Nestle/Aland Novum Testamentum-Graece, by Bobby Addams, Ph.D. and Samuel  Gipp, Ph.D."   avec permiission.

En 1998, après avoir participé à une Conférence sur la Bible  King James aux USA, et y avoir rencontré quelques-uns des plus grands noms parmi les docteurs en théologie, évangélistes, pasteurs, et autres experts de cette fameuse traduction de la Bible,  j’ai  été encouragée à faire la traduction de la KJ en français. En Août 2001,  le "projet en cours" de traduction de la King James en français,  non corrigé, mais plutôt un brouillon, puisque c’était toujours à l’époque une étude personnelle, a été posté  sur le site Bibliorama. Ensuite sur 456-bible après la suspension du premier site. Cette traduction n’était en fait, que la “révision/correction” non exhaustive de la version Ostervald. Immédiatement nous avons reçu des mails de personnes ravies de pouvoir lire en français cette traduction.

 C’est ainsi qu’en 2006,  j’ai été obligée de sortir de l’anonymat et ai dû avoir mon site personnel avec la traduction “telle quelle”..

La véritable King James Française est en train de voir le jour ! Depuis presque deux années la refonte complète, mot par mot, verset par verset de la King James anglaise se fait. J’ai essayé au mieux de maintenir la cohérence qui ne se trouve que dans la Bible King James, Le vocabulaire anglais étant beaucoup plus riche, il est difficile de ne pas utiliser les mêmes mots, comme ont fait les traducteurs des autres versions françaises. Il y a un vocabulaire “biblique” particulier à la King James Bible qui est là aussi difficile à traduire (heaven, , unto, Godhead, Hly Ghost, etc.)

Certains traducteurs croient en la méthode de traduction à équivalence formelle, celle-ci a été utilisée du début jusqu’à la fin de tout ce projet. C’est la meilleure méthode de traduction lorsqu’on considère la promesse dans la Parole de Dieu selon laquelle Dieu préservera Sa Parole (Psaumes 12: 6-7). À travers cette copie de la Parole de Dieu inspirée et préservée, beaucoup de nations connaîtront le Seigneur, comprendront et obéiront l’Évangile de Jésus Christ et viendront au salut.



 Explications

Lors des premières publications cette notice indiquaitt que, les mots en gras, sont les mots correspondant à la King James, trouvés soit dans la Bible de Genève ou ses notes et/ou dans la Bible Martin. ceux entre [ ] sont ceux rajoutés pour rendre plus compréhensible la traduction de la KJB en français. C'était au commencement dans le but de démontrer que l'a Bible Ostervald n'était pas la traduction en français de la KJB comme on le prétend. L’orthographe des noms hébreux étant si variée d’une traduction à l’autre, que pour éviter toute confusion et faciliter la recherche de ces noms dans les dictionnaires, l’orthographe anglaise est conservée pour beaucoup d’entre eux, le nom en français est entre ( ).  Les mots en italique sont ceux qui sont en italique dans la KJ anglaise.
Le numérotage  des livres et versets est celui de la version anglaise.


Accueil

Introduction

Historique : Origine de la Bible King James. Comment la Bible a été transmise. Les différentes traductions..



Éditoriaux :

1 Spécificités de la Bible King James.
2 Préférences Vocabulaire



Documents : Différences/Comparaisons



Articles : Articles sur différents passages  de la Bible



Chroniques : Articles écrits soit par des linguistes, soit par des érudits, soit des écrivains non chrétiens, donnant leur opinion sur la Bible King James, soit au contraire par des professeurs d’Instituts Bibliques, ou des Professeurs (avec Doctorat en Théologie) ou des pasteurs qui soutiennent la Bible King James.



Mythes et Réalités : Sujets "tirés de la Bible."



E-Mails

Tous les sites  ne mentionnant pas “Traduction N. Stratford” ont copié  et “ajusté” cette traduction originale et usurpé le nom King James Française et KJF qui sont sous copyright.